Visites

 

Quelques-uns des plus beaux villages de la Région.

Mais cette liste est loin d'être exhaustive, et bien d'autres sont à découvrir !

 

Belleme

      Bellême      

Au coeur du Perche, découvrez Bellême, cette belle ville close avec ses hôtels particuliers et ses maisons à tourelles. 

L’histoire de Bellême commence au milieu du Xème siècle quand un certain Yves, appelé plus tard Yves de Creil, reçoit du souverain carolingien Louis IV d’Outremer, l’ordre de mettre en défense un carrefour de deux routes, l’une venant de Chartres, l’autre venant d’Evreux et toutes deux allant au Mans. Pendant deux siècles la descendance d’Yves contrôle la destinée du lieu et de ses environs.

Un premier château est construit sur une motte artificielle en contrebas de la ville actuelle, à l’extrémité d’un éperon barré. Dans cette enceinte Yves et son épouse Godehilde fondent une église en l’honneur de Notre-Dame pour abriter leurs dépouilles à leur mort. Cet édifice religieux, depuis dédié à saint Santin, un contemporain et ami de saint Eloi, est aujourd’hui une des plus vieilles églises du Perche.

Bellême est détruite et occupée à plusieurs reprises par les Anglais pendant la guerre de Cent ans et sans interruption de 1417 à 1449. Le porche de la rue Ville Close du côté de l’église Saint-Sauveur semble avoir été construit à cette époque.

Bellême, comme Mortagne et Nogent-le-Rotrou, est habitée jusqu’au milieu du XIXème siècle par de nombreuses familles nobles et bourgeoises des environs : les vieilles maisons des rues Ville Close et d’Alençon en sont un témoignage.

Un marché se tient dans la ville près de l’église Saint-Sauveur tous les jeudis depuis plusieurs siècles. Autrefois il s’y vendait une grande quantité de produits agricoles (blé, œufs et volailles, et des toiles en chanvre) comme en témoignent encore le nom de quelques rues ou places telles que les rues aux Gélines, Coquetière ou place au Blé.

L’église Saint-Sauveur est le seul édifice religieux conservé, tous les autres excepté la chapelle du vieux château, ont été détruits. Cette église date du XVIIème siècle. A l’intérieur, une des huit chapelles latérales a été décorée par Aristide Boucicaut, du "Bon Marché" à Paris, né à Bellême en 1810, et inventeur du commerce moderne.

La forêt de Bellême vous invite à de belles balades et aussi à découvrir les champignons, notament lors des Mycologiades Internationales. 
Pour les amateurs de légendes ne manquez pas en saison estivale le grand spectacle nocturne vivant.

Visites thématiques :
"Bellême, la cité médiévale"
"Le Tout Bellême"
"Bellême côté nature"

Toute l'année (mini. 4 per.), sur réservation

Contact : 
Maison du Tourisme : 02 33 73 09 69

http://www.villedebelleme.fr/histoire-de-belleme-3/

 

Mortagne au perche

      Mortagne au Perche      

Mortagne au Perche est une petite cité perchée sur une des collines du Perche et possède un riche patrimoine architectural avec de belles demeures et hôtels particuliers, comme l'hôtel du Receveur des Tailles ou l'hôtel de la rue Ste Croix.
Les cadrans solaires sont l'une des curiosités présentes dans la ville (27 sont répertoriés).

Mortagne était aussi la ville du philosophe Alain, découvrez les grandes étapes de sa vie au Musée-mémorial Alain.

Capitale du boudin noir, chaque année est organisé à Mortagne au Perche le concours international du Meilleur Boudin. 

Visites guidées sur demande toute l'année.
3 €/personnes (mini. 10 personnes)
ou forfait 30 € (moins de 10 personnes)
Moins de 12 ans : gratuit. 
Information 2016 sous réserve de modification

Contact : Office de Tourisme : 02 33 83 34 37

http://www.ot-mortagneauperche.fr/

 

Longny au perche

      Longny au Perche      

Situé au coeur du Perche, près de la forêt de Réno-Valdieu, Longny au Perche est une petite ville de briques et de pierres avec de belles architectures.
Venez découvrir l'Hôtel de Ville, construit sur l'emplacement d'un ancien Hôtel-Dieu, l'église Saint-Martin, rebâtie au XVe siècle classée "Monument Historique", tout comme la chapelle Notre Dame de Pitié.

Vous pourrez aussi observer des orchidées sauvages ou des mantes religieuses à l'espace naturel sensible du Coteau de la Bandonnière, grâce au sentier de découverte de 1,5 km.

 

Contact : Office de Tourisme : 02 33 73 66 23

http://ot-payslongnycien.com/fr/

 

La perriere

      La Perrière      

Nichée à flanc de coteaux, découvrez LA PERRIERE, ce "Village Millénaire" aux ruelles pittoresques et aux maisons colorées, situé au coeur du Perche. 

Ce charmant village fut également le haut lieu d'expression d'une remarquable technique : le filet d'art brodé ou perlé.

Panorama exceptionnel sur la campagne percheronne du site de l'Eperon.

> Grand rendez-vous artistique le week-end de la Pentecôte avec son Marché d'Art.

Visites guidées toute l'année sur réservation (4 pers. minimum).

Visites thématiques :
> La Perrière, cité millénaire de caractère
> La broderie au filet de la Perrière

Contact 

Office de Tourisme de Bellême : 02 33 73 09 69

www.cdcpaysbellemois.fr

https://laperriere.net/

 

Bagnoles de l orne

      Bagnoles de l'Orne      

Bagnoles de l’Orne est une station verte de vacances située au sud-est de la Normandie, dans le département de l’Orne fait de bocage et de forêt, de haras et de châteaux. Niché au cœur de 7000 ha de forêt et du Parc Naturel régional Normandie-Maine, c’est une station thermale.

Un grand hôtel, un casino situé prés d’un lac, le tout relié d’un parc traversé par une rivière et un plan d’eau : ainsi furent créées au XIXéme siècle les villes d’eaux.

De magnifiques villas en témoignent encore dans le quartier Belle Epoque

La station est un lieu propice aux randonnées qu’on réalise à pied, à vélo ou à cheval (250 km de chemins en forêt des Andaines).

Les activités sportives de plein air ne manquent pas !

Bagnoles de l’Orne et le bocage sont aussi une région gastronomique.

En automne, aux premières chutes de feuilles, des cueillettes de champignons sont organisées en forêt des Andaines. 

> Visites de ville et visites thématique
- tous les samedis de mars à mi-novembre
- tous les mercredis après-midi pendant les vacances scolaires

 

Contact :      

Office de Tourisme : 02 33 37 85 6

http://www.tourisme.fr/1430/office-de-tourisme-bagnoles-de-l-orne.htm

 

La ferte vidame

      La Ferté Vidame      

A La Ferté Vidame, vivez la démesure et la splendeur du siècle des lumières !

Soixante hectares de parc à la française reçoivent les vestiges d'un haut lieu du département. C'est ici que Saint-Simon se retira pour écrire la majeure partie de ses mémoires.

Parc et jardins, canaux et pièces d'eau, ouvertures et perspectives composent un paysage fascinant chargé d'histoire.

Ici sentiments de grandeur et de décadence se mêlent à la modestie, tant le poids des lieux vous écrase et vous élève.

Ruine romantique campée au milieu de toutes les perspectives, le château néoclassique colossal, décoré par les plus grands artistes du temps, parle de sa splendeur jadis.

Dessiné par le Marquis de Laborde, grand financier et banquier à la cour du Roi Louis XV, il se déploie sur 160 mètres.

Ici se tient l'un des derniers plus grands parcs à la française.

 

Téléphone : 02 37 37 68 59

http://www.oreeduperche.com/un-passe-prestigieux.html

 

La chapelle montligeon

      La Chapelle Montligeon      

« Une cathédrale dans les champs »

De très loin les hautes flèches du plus grand édifice religieux du Perche se détachent sur les vertes frondaisons de la forêt de Réno et éveillent la curiosité.

Cet édifice néo-gothique, construit entre 1894 et 1911, consacré et élevé au rang de Basilique mineure en 1928, fut l’œuvre d’un curé de campagne, l’abbé Paul BUGUET.

L’escalier d’accès, très monumental, permet une belle vue sur la campagne percheronne, qui étaie ses bouquets d’arbres et ses camaïeux de vert.

La Basilique
Dès l’entrée, le visiteur est frappé par les belles proportions architecturales de la nef, ainsi que par la magie des couleurs qui émanent des vitraux et des mosaïques. Vitraux et mosaïques sont dus, en grande partie, au maître verrier BARILLET, avec une véritable recherche symbolique des couleurs :
– la verrière du transept sud, dans les tons rouge, or et orangé, est une illustration de « l’Apocalypse » et du
« Jugement dernier »;
– la verrière du transept nord, dans les tons vert, violet et or, est dite « verrière de la Rédemption », avec à droite du Christ (Signé BARILLET, le Chevalier et Hansen);
– les vitraux de la nef, de style classique, représentent la vie des saints ; ceux de l’étage supérieur, d’une facture beaucoup plus moderne, évoquent la vie des prophètes et des apôtres.

Au centre du chœur, le maître-autel, en marbre blanc de Carrare, est dominé par la statue de Notre-Dame. La Vierge, tenant l’Enfant Jésus dans ses bras, se penche vers deux femmes représentant les âmes. Les diadèmes sont dus à la générosité de nombreux donateurs, qui offrirent bijoux, pierres précieuses et colliers pour les réaliser. Par sécurité, il s’agit, ici, de simples répliques.

Le Village
Au centre de la place de l’église, on peut admirer une fontaine en grès. L’église Saint-Pierre paroissiale est une église percheronne, typique, avec ses deux nefs voûtées de bois. A l’intérieur, le maître-autel (fin du XVIIIe siècle), en bois, porte un tabernacle au pélican, symbole de l’Eucharistie ; dans les niches latérales, Saint Julien et Saint Roch. Les fonts baptismaux sont du XVe siècle. Au mur, un Christ du XVIIIe. Un vitrail du XVIe  siècle, restauré par Louis BARILLET, maître verrier, surplombe la petite porte d’entrée, avec en représentation la Vierge des douleurs et le donateur.

Le Mont Ligeon
L’imposante butte du Mont Ligeon, qui culmine à 223 mètres, domine la vallée de l’Huisne. Son nom « mons legionum » signifiant » mont des légions » qui provient de l’époque romaine ou gallo-romaine.

La Chapelle-Montligeon, située à la lisière de la forêt, est un merveilleux point de départ de randonnées à pieds, à vélo, à cheval…

Pour tout renseignement
appeler le Syndicat d’Initiative de La Chapelle-Montligeon
au 02.33.83.80.20

 

Verneuil avre 21831 w800

      Verneuil sur Avre      

Verneuil-sur-Avreclassée parmi les  ”100 Plus Beaux Détours de France”, possède un patrimoine exceptionnel heureusement épargné par les fureurs de la seconde guerre mondiale : fossés et vestiges de remparts, canaux, maisons à pans de bois, à tourelles et à damiers, églises et abbaye, hôtels particuliers de l’Ancien Régime et la Tour de La Madeleine, joyau du gothique flamboyant.

Fondée en 1120 par Henri 1er Beauclerc, fils de Guillaume le Conquérant, la ville a gardé les traces de son passé de place forte chargée de la défense de la frontière normande. 

La cité médiévale, délimitée par la ceinture de ses fossés doublés de promenades, conserve des vestiges de ses remparts.

Autour de la place de la Madeleine, vaste espace accueillant au cœur de la ville le traditionnel marché du samedi matin, s’organisent les rues bordées de maisons à colombage, dont certaines sont ornées d’une belle décoration sculptée.

Les maisons à tourelles et à damiers de la fin du Moyen Age et les hôtels particuliers de l’Ancien Régime voisinent avec plusieurs églises associant les styles roman, gothique et Renaissance.

La Tour Grise, donjon construit par Philippe Auguste, oppose sa robe de grison – pierre rousse typique de la région – à la dentelle de pierre calcaire de la Tour de la Madeleine, joyau du gothique flamboyant.

L’ancienne Abbaye Saint Nicolas, située dans le centre historique, comme posée dans un écrin de verdure, accueillera le “Musée Maurice de Vlaminck“, figure majeure du fauvisme, qui a vécu et est enterré dans la région.

 

http://www.normandie-sud-tourisme.fr/visites-et-decouvertes/verneuil-sur-avre/

 

gite en normandie vacances en normandie locations saisonnières en normandie maison de vacances en normandie location gite en normandie location maison de vacances en normandie relais équestre en normandie gite équestre en normandie gite équestre dans l’orne gite dans l’orne gite dans le perche location proche center parc vacances dans l’orne location saisonnière dans l’orne maison de vacances dans l’orne location gite dans l’orne relais étape GR22

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.